PSAC National News

Subscribe to PSAC National News feed
Updated: 1 hour 57 min ago

Deux têtes dirigeantes de l’AFPC élues au CTC

Thu, 05/11/2017 - 16:46

L’AFPC est fière d’annoncer que deux de ses leaders ont été élus au Congrès du travail du Canada (CTC).

Du nouveau à la vice-présidence du conseil exécutif

Larry Rousseau, vice-président sortant de la région de la capitale nationale (RCN), vient d’être élu vice-président exécutif du CTC.

Militant pur et dur, Larry a siégé au Comité exécutif de l’Alliance de 2011 à 2017.

Il a mis à profit son leadership et ses talents de rassembleur pour lutter contre la perte de bons emplois dans le secteur privé, l’érosion des services publics de qualité et la croissance des emplois précaires. Il croit que c’est en unissant nos forces que nous pourrons offrir à nos jeunes un avenir meilleur.

Gai et fier de l’être, Larry s’est investi pleinement dans le mouvement LGBTQ. D’ailleurs, il a mis sur pied le groupe de travail LGBT à Statistique Canada en 2005, ce qui l’a conduit à la vice-présidence de la section locale 70059 de l’AFPC.

Championne des droits de la personne réélue

 

Danielle Dubuc a été réélue vice-présidente pour les travailleurs et travailleuses de couleur au sein du Conseil exécutif du CTC, charge qu’elle occupe depuis six ans.  

Militante infatigable originaire de Montréal, Danielle est membre de l’AFPC depuis plus de 25 ans et présidente de sa section locale.

Représentante des groupes d’équité du conseil régional de la Montérégie, elle défend ardemment les membres dans des dossiers de discrimination, de harcèlement et d’adaptation. Elle est aussi membre de la Coalition of Black Trade Unionists et de l’Asian Canadian Labour Alliance.

Danielle a à cœur la promotion des droits de la personne au sein du mouvement syndical.

Nous sommes convaincus que Larry et Danielle enrichiront leurs charges respectives au sein du conseil exécutif par leur compétence, leur talent et leur expérience. Ils contribueront tous deux à fortifier le CTC et l’ensemble du mouvement syndical. 

 

Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Quarter

PSAC union leaders elected to positions at CLC convention

Thu, 05/11/2017 - 15:50

PSAC is proud to announce that two leaders in our union have been elected to positions in the Canadian Labour Congress (CLC).

New CLC executive vice-president

Former NCR Regional Executive Vice-President Larry Rousseau has been elected as one of the CLC’s executive vice-president.

A staunch labour activist, Larry had been a member of PSAC’s Alliance Executive Committee from 2011 to 2017.

He has brought leadership and mobilizing skills to labour’s fight against job loss in the private sector, the erosion of quality public services and the rampant increase in precarious work. He believes that together we can secure a better future for our young workers.

As a proud gay man committed to the LGBTQ movement, Larry started the Union LGBTQ Working Group at Statistics Canada in 2005 which led to his election as Vice-President of PSAC Local 70059.

Human rights activist re-elected

 

PSAC member Danielle Dubuc has been re-elected as the woman CLC Vice-President for Workers of Colour, a position she has held for the past six years.

A dedicated grassroots activist from Montreal, Danielle has been a PSAC member for more than 25 years and is currently president of her local.

She has represented equity groups on the PSAC-Quebec Montérégie Regional Council, where she regularly addresses issues of discrimination, harassment and accommodation on behalf of her members. She is a member of the Coalition of Black Trade Unionists (CBTU) and the Asian Canadian Labour Alliance (ACLA).

Danielle is committed to promoting and raising the profile of human rights within the labour movement.

We are confident that Larry and Danielle will continue to bring their skills, talents and experiences in their elected positions and will contribute to making the CLC and the labour movement stronger.

Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Quarter

Greg McGillis élu VPER de la Région de la capitale nationale

Thu, 05/11/2017 - 11:37

Les délégués au congrès de l’AFPC-RCN ont élu Greg McGillis à la vice-présidence exécutive de la Région de la capitale nationale le weekend dernier.

Greg McGillis a travaillé sur sa première campagne dès l’âge de 12 ans et n’a pas cessé depuis de militer pour la justice sociale et les droits de la personne. Leader syndical chevronné et porte-parole aguerri, Gref a mené des grèves, des campagnes, des coalitions et des manifestations de grande envergure pendant plus de 30 ans. En 2002, il s’est vu décerner le prix Gordie du district 26 de la Fédération des enseignantes-enseignants des écoles secondaire de l’Ontario pour sa carrière syndicale remarquable.

Greg a occupé de nombreux postes au sein de son Élément, le Syndicat des services gouvernementaux (SSG), y compris celui de vice-président régional. Il a également été trésorier de l’AFPC-RCN. Dans la RCN, Greg est président du comité des finances et membre du conseil régional d’Ottawa, du comité des communications, du comité de l’éducation et du comité d’action des membres ayant un handicap. Il siège aussi au comité des communications du SSG.

Félicitations Greg!

Pour en savoir plus sur la structure et le travail de l’AFPC

Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Quarter

Greg McGillis elected as REVP for the National Capital Region

Thu, 05/11/2017 - 11:35

Last weekend, at the PSAC regional convention for the National Capital Region (NCR), Brother Greg McGillis was elected by convention delegates to serve as Regional Executive Vice-President (REVP).

Greg McGillis worked on his first campaign when he was 12 and has continued to be an activist in social justice and human rights issues ever since. An experienced and tested union leader and spokesperson, he has led strikes, large-scale protests, campaigns and coalitions for more than 30 years. In 2002, the Ontario Secondary School Teachers' Federation, District 26, honoured him with the Gordie Award for outstanding union career achievement.

Greg has held numerous positions in his component, Government Services Union, where he was a Regional Vice-President, and in PSAC-NCR, where he held the position of Treasurer. He is Chair of the NCR Finance Committee, and a member of the PSAC-NCR Ottawa Area Council, Communications Committee, Education Committee and Members with Disabilities Action Committee. He is also a member of the GSU Communications Committee.

Congratulations Greg!

More information on PSAC’s structure and PSAC works

Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Quarter

La loi sur l’accessibilité doit inclure des mesures d’équité et d’adaptation fermes

Thu, 05/11/2017 - 11:21

Récemment, le gouvernement fédéral a tenu des consultations pour déterminer ce que devrait contenir une loi sur l’accessibilité pour les personnes ayant un handicap.

L’AFPC croit fermement que les personnes ayant un handicap doivent avoir la chance de participer activement à toutes les sphères de la vie sociale, y compris le travail.

Recommandations de l'AFPC

Dans le cadre des consultations, nous avons présenté un mémoire dans lequel nous décrivons divers sujets de préoccupation. Notre mémoire met l’accent sur les questions qui touchent nos membres dans la fonction publique fédérale qui sont assujettis à la Loi sur l’équité en matière d’emploi. Cette loi s’applique à l’administration et aux organismes fédéraux, aux sociétés d’État ainsi qu’aux secteurs de ressort fédéral. Elle s’applique aussi à une partie des entrepreneurs qui obtiennent des contrats fédéraux.

Les quatre grands sujets que nous avons choisi d’aborder sont :

  • l’équité en matière d’emploi
  • l’adaptation
  • la cessation d’emploi en raison d’une invalidité
  • la dotation en personnel

Le processus de consultation devrait aider le gouvernement fédéral à éliminer les obstacles à l’accessibilité et à l’intégration des personnes ayant un handicap dans la fonction publique en améliorant les lois, les processus et les politiques en place pour qu’ils servent de modèles pour tous les employeurs du secteur public.

L’AFPC est prête à collaborer avec le gouvernement à la mise en œuvre des changements qui s’imposent.

Topics: Publisher: 

Federal accessibility legislation must include strong equity and accommodation measures

Thu, 05/11/2017 - 11:16

Recently, the federal government held consultations on what should be included in new legislation dealing with accessibility for people with disabilities.

Our union strongly believes that people with disabilities should be able to fully participate in all aspects of life, including the workplace.

PSAC's recommendations

PSAC provided a submission which identified several key areas of concern.

The union’s submission focuses on our members in the federal jurisdiction who are covered by the Employment Equity Act (EEA). This Act applies to the federal government, agencies, crown corporations, and federally regulated industries. Federal contractors are also partly included.

The four key areas of concern with the union’s recommendations are:

  • employment equity
  • accommodation
  • termination of employment due to disability
  • staffing

This consultation process has given the federal government has an opportunity to remove accessibility and inclusion barriers faced by persons with disabilities in the public service by improving legislation, processes and policies that can serve as a model for all employers in the federal sector.

PSAC is ready to work with the government to make the necessary changes.

Topics: Publisher: 

Il est temps d’agir! Appuyons le C-16 pour défendre les droits trans!

Wed, 05/10/2017 - 15:28

L’AFPC milite depuis des années pour que le gouvernement interdise formellement toute forme de discrimination à l’endroit des personnes transgenres et transsexuelles.

Le projet de loi C-16 modifie la Loi canadienne sur les droits de la personne ainsi que le Code criminel pour protéger les personnes trans contre la discrimination et la violence fondées sur l’identité ou l’expression de genre.

Le 18 octobre 2016, le projet de loi a obtenu l’appui massif de la Chambre des communes. Actuellement, le Sénat en est saisi, mais de nombreux sénateurs conservateurs s’y opposent.

Nous devons tout faire pour que le Sénat adopte le C-16 sans aucune modification afin qu’il devienne officiellement loi.

Les personnes trans : victimes de discrimination et de violence

Les personnes trans sont parmi les plus marginalisées de notre société. Les obstacles qu’elles doivent franchir pour se loger, travailler et accéder aux soins médicaux abondent. Elles sont fréquemment la cible d’actes de violence extrême, d’actes haineux et de préjugés qui, malheureusement, les poussent trop souvent au suicide.

Le projet de loi C-16 : une protection accrue des droits de la personne

Le C-16 ajoute l’identité et l’expression sexuelles à la Loi canadienne sur les droits de la personne. Ainsi, toute forme de discrimination et de harcèlement fondée sur l’identité sexuelle deviendrait expressément interdite dans les milieux de travail assujettis à la réglementation fédérale.

Cette modification permet de renforcer les droits des personnes trans et, plus important encore, de sensibiliser le public et les employeurs à leurs devoirs et obligations juridiques.

Certaines dispositions sont plus musclées afin de mieux protéger les personnes trans. En effet, la violence et le harcèlement seront considérés des facteurs aggravants dans la détermination de la peine lorsqu’un acte criminel haineux est commis en raison de l’identité ou de l’expression sexuelle d’une personne.

Passons à l’action

Demandons au Sénat d’appuyer le projet de loi C-16.

Topics: Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Quarter

Trans rights now! Take action to support Bill C-16

Wed, 05/10/2017 - 15:25

For years, PSAC has been advocating for the federal government to formally prohibit discrimination against transgender and transsexual persons.

Bill C-16 amends the Canadian Human Rights Act and the Criminal Code by adding protections against discrimination and violence based on gender identity or expression.

On October 18, 2016, the House of Commons overwhelmingly adopted this bill. It is currently before the Senate, where it faces opposition from many Conservative senators.

We need to ensure that the Senate passes the bill unamended, so it can be officially adopted into law.

Trans people face discrimination and violence

Trans people are among the most marginalized persons in our society, and too many encounter obstacles and barriers in finding employment, housing, and health-care services. They also face extreme violence, prejudice and hate, which have sadly resulted in high rates of suicide.

Bill C-16 will strengthen existing human rights protection

Bill C-16 would add “gender identity or expression” in the Canadian Human Rights Act, making it explicitly unlawful for federally regulated employers to discriminate or harass on the basis of gender identity.

This amendment will strengthen existing human rights protections for trans people. And most importantly, it will help educate the public in general, and employers in particular, on their legal responsibilities and obligations.

Trans people would also benefit from stronger harassment and violence provisions as the finding of harassment or violence would be considered aggravating factors in sentencing when a gender identity or gender expression hate crime is committed.

Take action

Please join us in asking the Senate to support Bill C-16.

Topics: Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Quarter

Le rapport du greffier fédéral souligne les ratés de Phénix

Tue, 05/09/2017 - 16:26

Le tout dernier rapport annuel sur la fonction publique du Canada mentionne que la mise en œuvre du système de paye Phénix a été l’une des pires épreuves de la fonction publique fédérale en 2016.

Mauvaise planification

Le vingt-quatrième rapport annuel au premier ministre sur la fonction publique du Canada note en effet que « l’urgence de la tâche a mené à un lancement raté du nouveau système » et que « [l]a planification et le déploiement de ce projet n’ont pas atteint la cible établie ». Le greffier admet également que « [l]es difficultés conséquentes auxquelles doivent faire face les fonctionnaires et leur famille sont tout à fait regrettables et inacceptables ».

Le rapport souligne par ailleurs les efforts déployés par le personnel du centre des services de paye de Miramichi et des bureaux satellites.

« Nous sommes heureux que le greffier reconnaisse les problèmes causés à nos membres et le dévouement du personnel de Miramichi », déclare Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC. « Le gouvernement doit maintenant régler la situation. »

Aucune consultation à l’horizon

Dans son rapport, le greffier souligne « l’importance de planifier adéquatement les initiatives de changement majeur et d’y consacrer les ressources nécessaires ». Il affirme aussi que « [d]e bonnes lignes de communication avec les employés et les intervenants sont cruciales », mais reste muet sur la nécessité de mener de véritables consultations avec les syndicats.

« L’AFPC avait prévenu le gouvernement en février 2016 qu’il y aurait des problèmes avec le système de paye, avant même qu’il soit mis en œuvre », ajoute Chris Aylward, vice-président exécutif national de l’AFPC. « Mais le gouvernement a fait la sourde oreille et les résultats ont été désastreux. À l’avenir, il devrait nous consulter et tenir compte de notre point de vue. »

 

Topics: Publisher: 

Clerk’s Report on the Public Service of Canada notes Phoenix failure

Tue, 05/09/2017 - 16:24

The latest annual report on the federal public service notes the failure of the Phoenix pay system as one of the biggest challenges that faced the public service last year.

Failure to plan properly

The Clerk of the Privy Council’s Twenty-Fourth Annual Report on the Public Service of Canada states that the “urgency” of going forward with Phoenix “led to an unsuccessful launch” and that “planning and implementation… fell short.” The Clerk admits that “the resulting hardship faced by public servants and their families is deeply regrettable and unacceptable.”

The report also acknowledges the hard work of employees of the Miramichi pay centre and satellite pay centres.

“We are glad to see the Clerk acknowledging some of the problems our members have faced and the hard work of our members in Miramichi,” said Robyn Benson, PSAC National President. “The government now needs to move forward and fix this.”

No mention of consultation

The Clerk’s report emphasizes “the importance of properly planning for and resourcing major change initiatives” and of “communication with employees and stakeholders”, but fails to mention the need for meaningful consultation with unions. 

“PSAC warned the government about the problems with the pay system before it was launched in February 2016,” said Chris Aylward, PSAC National Executive Vice-President. “Government officials went ahead with the launch anyway and the results were disastrous. In the future they need to consult with us and listen to what we have to say.”

 

Topics: Publisher: 

Négos aux OES : oui, nous sommes des fonctionnaires fédéraux!

Tue, 05/09/2017 - 11:13

Votre équipe de négo a poursuivi son travail la semaine du 1er mai. Au début de la semaine, nous voulions nous réunir pour analyser les propositions des OES. Malheureusement, les documents fournis par l’employeur étaient vagues et erronés au point de rendre la tâche impossible. 

Mardi, nous avons eu le plaisir de rencontrer tous les membres de l’équipe de négociation de l’employeur. Nous leur avons parlé des lacunes que nous avons relevées dans les propositions, en soulignant que ce n’était pas très professionnel. Ils ont proposé de passer le reste de la journée à réviser le texte. Mais avant, le directeur général des OES, Geoff Bowlby , en a profité pour faire un survol des activités des OES. 

L’employeur veut des concessions

Pendant le reste de la semaine, l’employeur nous a informés des changements qu’il veut apporter à la convention collective. Certaines des propositions sont préoccupantes. En effet, les OES veulent limiter les congés pour affaires syndicales et la participation des représentantes et représentants syndicaux au règlement des conflits en milieu de travail. L’employeur propose aussi de ne plus exiger que les gestionnaires se justifient lorsqu’ils refusent une demande de congé, un droit que nous avons gagné à l’arbitrage. L’employeur veut aussi modifier à la baisse les dispositions qui portent sur le harcèlement et la discrimination, la modification des tâches et les congés liés à la maternité, le congé de deuil et le congé pour obligation familiale. Nous avons dit clairement aux OES que nous n’accepterons pas de concessions. Notre mission est de négocier de meilleures conditions pour nos membres.

Nous sommes des fonctionnaires

La semaine dernière à la table, nous nous sommes heurtés à un obstacle de taille. Dans la décision arbitrale qui a conclu la dernière ronde de négo, il est clairement énoncé que les employés des OES sont des fonctionnaires fédéraux. Pourtant, toute la semaine, l’employeur a répété qu’il ne reconnaît pas notre statut de fonctionnaire, un argument qu’il invoque pour nous refuser des conditions de travail comparables à celle d’autres fonctionnaires, dont ceux de Statistique Canada qui travaillent dans le même immeuble que nous. 

Les représentants de la section locale vous inviteront bientôt à participer aux activités qu’organisera notre syndicat pour faire comprendre aux OES que ça ne se passera pas comme ça.
 

Topics: Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

SSO bargaining: We are federal public servants!

Tue, 05/09/2017 - 11:07

Our bargaining team met with SSO during the week of May 1. The team started the week in caucus, where we had planned to review SSO’s proposals, but unfortunately the documents provided by our employer contained many errors and lacked clarity. This made it impossible for us to do our work of analyzing their proposals.

Tuesday, we were pleased to meet all members of the employer’s bargaining team. We communicated the problems with their proposals and the lack of professionalism this demonstrated. In response they requested the rest of the day to review their proposals, but first, SSO’s Director General Geoff Bowlby presented us with an overview of SSO operations.

Employer proposes concessions

The rest of the week, we heard from our employer about the changes proposed during this round of negotiations. The union is concerned about some of these proposals. SSO wants to restrict union leave and the participation of union representatives in solving problems in the workplace. SSO has proposed eliminating the requirement for management to provide operational justification when denying leave requests, a right we won in the last arbitration. There are also proposals to limit protections against harassment and discrimination, maternity-related job modification and leave, bereavement leave and family related leave. We have been clear with the employer that we will not negotiate concessions. We are at the table to negotiate improvements for our members.

Status as federal public servants

We need to tell you we encountered a serious underlying problem in meetings with our employer this week. During the last round of bargaining, our arbitral awards clearly stated that SSO employees are federal public servants, but throughout the week our employer repeatedly said that it does not acknowledge our status as public servants. The employer uses this argument to deny us working conditions comparable to other public servants, including those we work alongside at Statistics Canada.

Your local representatives will be contacting you soon about participating in our union’s activities to make it clear to SSO that we will not stand for this.

Topics: Publisher: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Phénix : remboursement des services de conseils fiscaux

Mon, 05/08/2017 - 14:57

L’AFPC a convaincu le gouvernement d’indemniser les fonctionnaires fédéraux qui ont eu besoin de conseils professionnels pour remplir leur déclaration de revenus à cause des ratés du système de paye Phénix. L’indemnité ne dépasse pas 200 $ pour chacune des années visées (2016 et 2017).

Le formulaire de réclamation et de quittance sert exclusivement au remboursement des honoraires de conseillers fiscaux pour les années d’imposition 2016 et 2017.

Cette indemnité est idéale pour les fonctionnaires dont les dépenses liées à la préparation de leur déclaration de revenus sont de 200 $ ou moins par année d’imposition. En pareil cas, ils n’ont pas à signer la Certification en matière de quittance du formulaire.

Dans le cas de dépenses pour conseils fiscaux supérieures à 200 $ en 2016 et/ou 2017, la Certification en matière de quittance exige que le fonctionnaire renonce à tous les autres recours pour le remboursement des services de conseils fiscaux, y compris les griefs et le processus général de réclamation de Phénix.

L’AFPC recommande à ses membres dont les dépenses pour conseils fiscaux ont dépassé le plafond de 200 $ pour l’une ou l’autre des années d’imposition d’avoir recours au processus général de réclamation de Phénix, afin de montrer que leurs dépenses étaient nécessaires et justifiées, vu les erreurs du système de paye.

Topics: 

Phoenix: Information about claiming for reimbursement of tax services costs

Mon, 05/08/2017 - 14:55

After pressure from PSAC, the government agreed to compensate federal public service employees, with tax problems caused by the Phoenix pay system, for up to $200 per year of tax advisory services.

The claim and release form is strictly restricted to tax advisory services for the tax years 2016 and 2017.

Where an employee has tax filing expenses related to Phoenix which have a total cost equal to, or less than, $200 per year, this claim process is the best way to claim these expenses. There need be no concern about signing the release.

Where an employee has tax filing expenses related to Phoenix which have a total cost greater than $200 in either tax year, signing the release will prevent them from seeking further reimbursement for those tax advisory services through any other means. This includes a grievance or the Phoenix general claims process.

PSAC is advising its Members with tax filing expenses related to Phoenix having a total cost greater than $200 in either tax year that they may wish to use the general claims process instead, in order to demonstrate that those expenses were justified and necessary because of Phoenix.

Topics: 

Déclaration du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada concernant les inondations dans la région de la capitale nationale

Sun, 05/07/2017 - 20:13
Déclarations

De Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

Le 7 mai 2017 – Ottawa (Ontario) – Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada 

Le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada a fait aujourd’hui la déclaration suivante en réponse aux inondations dans la région de la capitale nationale :

Les récentes inondations dans la région ont donné lieu à des évacuations locales, de même qu’à la fermeture de ponts et de routes. Par conséquent, et afin de céder le passage aux services d’urgence, le gouvernement du Canada avise ses employés de ne pas se rendre à leurs bureaux le lundi 8 mai, dans les cas suivants :

  • Ils utilisent normalement les ponts interprovinciaux visés.
  • Ils travaillent dans les immeubles fédéraux de Gatineau, car ces immeubles seront fermés.

Alors que les inondations continuent de s’aggraver dans plusieurs régions de l’Ontario et du Québec, la sécurité de nos employés et de nos concitoyens des collectivités touchées constitue notre priorité absolue.

D’autres renseignements seront communiqués dès qu’ils seront disponibles. Le gouvernement du Canada, au moyen du Centre des opérations du gouvernement, continue de suivre et d’évaluer soigneusement la situation d’inondations nationale alors qu’elle continue d’évoluer. 

Pour toute personne affectée par ces mesures qui pourrait nécessiter des services immédiats, veuillez communiquer avec le 1-800-OCANADA (1-800-622-6232).

Topics: 

Statement from the Treasury Board of Canada Secretariat regarding flooding in the National Capital Region

Sun, 05/07/2017 - 20:12
Statements

From Treasury Board of Canada Secretariat

May 7, 2017 – Ottawa (Ontario) – Treasury Board of Canada Secretariat 

The Treasury Board of Canada Secretariat issued the following statement in response to flooding in the National Capital Region:

Recent flooding in the region has resulted in local evacuations, as well as road closures.  As a result, and to allow emergency services to help those in need, the Government of Canada is advising its employees not to travel to their offices on Monday, May 8, if: 

  • they normally travel to their offices via the interprovincial bridges; or, 
  • they work in federal buildings in Gatineau, as these buildings will be closed.

With the flood situation continuing to worsen in many regions of Ontario and Quebec, the top priority is the safety and security of employees and those in the affected communities.

Updates will be provided as they become available. The Government of Canada, through the Government Operations Centre, continues to monitor and assess the national flooding situation carefully as it continues to evolve.

Anyone affected by these measures who may require immediate services, please contact 1-800-OCANADA (1-800-622-6232).

Topics: 

Pages