PSAC National News

Subscribe to PSAC National News feed
Updated: 1 hour 20 min ago

Grève à l’aéroport de Timmins

Mon, 03/04/2019 - 10:11

Nos membres à l’aéroport de Timmins viennent de voter massivement en faveur de la grève.

Topics: Geography: Publisher: 

Négociation FB : Progrès timides lors de la deuxième rencontre

Mon, 03/04/2019 - 09:59

L’équipe de négociation AFPC-Syndicat des Douanes et de l’Immigration (AFPC-SDI) qui représente le groupe Services frontaliers (FB) a rencontré le Conseil du Trésor-ASFC pendant la semaine du 25 février. Cette rencontre marquait la deuxième séance de négociation en vue de conclure une nouvelle convention collective.

Protections contre le harcèlement

Le 27 février était la journée rose à l’ASFC, la journée de sensibilisation au harcèlement en milieu de travail. L’équipe de négociation a saisi cette occasion pour rappeler à l’ASFC et au Conseil du Trésor que l’abus de pouvoir et le harcèlement par les cadres minent tous les milieux de travail de l’ASFC au pays. Étant donné que ce fléau persiste, le syndicat réclame de bien meilleures protections contre le harcèlement par les cadres de l’ASFC dans la prochaine convention collective.

Télétravail

L’équipe de négociation a demandé à l’ASFC ce qu’elle envisageait pour le télétravail et a présenté des propositions officielles pour des nouvelles dispositions de la convention collective à ce sujet. Cela fait plusieurs années, l’AFPC-SDI insiste pour que les agents de l’observation des échanges commerciaux et les autres membres du personnel en civil aient un meilleur accès au télétravail.

L’équipe de négo a également rappelé à l’ASFC qu’en vertu de la loi, l’Agence doit consulter le syndicat et obtenir son consentement avant d’apporter tout changement aux conditions d’emploi actuelles. Cela fait des années que l’Agence ne tient pas compte de la politique du Conseil du Trésor sur le télétravail.

Congé de maternité et parental

Le syndicat a proposé un supplément de 93 % pour la nouvelle période de congé de maternité et parental de 18 mois que le gouvernement a instaurée en 2017. L’employeur a rejeté cette proposition, mais l’équipe de négo a dit qu’elle ne lâchera pas prise.

Cliquez ici pour plus de renseignements sur les propositions soumises par les deux parties.

La prochaine séance de négociation aura lieu la semaine du 8 avril. Pour de plus amples renseignements, visitez syndicatafpc.ca/fb.

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Strike at Timmins Airport

Mon, 03/04/2019 - 09:59

Our members at Timmins Airport have voted overwhelmingly in favour of strike action.

Topics: Geography: Publisher: 

FB Bargaining: Limited progress during second meeting

Mon, 03/04/2019 - 09:57

The PSAC-Customs and Immigration Union (PSAC-CIU) bargaining team representing the Border Services (FB) group met with Treasury Board/CBSA the week of February 25 for a second negotiating session towards a new collective agreement.

Harassment protections

In light of CBSA’s February 27 ‘Pink Shirt Day’ initiative to raise awareness about harassment in the workplace, the bargaining team reminded CBSA and Treasury Board that there are serious problems with abuse of authority and harassment by management in CBSA workplaces across the country. Considering these serious, ongoing problems, the union is looking for much greater protections against harassment from CBSA management in the next contract.

Telework

The bargaining team asked CBSA about its plans on telework and presented formal proposals for new collective agreement articles on the matter. PSAC-CIU has been pushing for years for greater access to teleworking opportunities for Trade Compliance officers and other non-uniformed personnel.

The team also reminded CBSA that, under the law, the Agency must consult the union and gain the union’s consent before moving forward with any changes in the current terms and conditions of employment. The Agency has effectively ignored the Treasury Board policy on telework for many years.

Maternity and Parental Leave

The union proposed a 93% top up for the new 18-month maternity and parental leave option introduced by the government in 2017. The employer rejected this but the bargaining team indicated it will continue maintaining this proposal.

Click here to review PSAC-CIU’s package of proposals as well as those of the employer.

The next negotiating session will be held the week of April 8. For more information visit psacunion.ca/fb

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Victoire à Service Canada : augmentations salariales rétroactives pour des centaines de membres

Fri, 03/01/2019 - 15:10

Après plus de dix années d’attente, des centaines de membres de l’AFPC-Syndicat de l’Emploi et de l’Immigration du Canada (SEIC) qui travaillent à Emploi et Développement social Canada / Service Canada ont obtenu une nouvelle description de travail qui reflète réellement le travail qu’ils effectuent tous les jours depuis des années. Cette description de travail, qui est rétroactive au 14 septembre 2006, entraîne une rémunération rétroactive.

La victoire, remportée le 22 février, résulte des griefs déposés en 2008 dans le cadre de l’initiative du modèle structurel de gestion de services de Service Canada. En réponse à ces griefs, Service Canada s’est engagé, en mars 2013, à réviser la « description de travail générique » et à la soumettre à la classification aux fins d’examen.

Ces membres qui travaillent pour les directions des Services d’intégrité et des Services de versement des prestations – Régime de pensions du Canada et de la sécurité de vieillesse ont vu leur titre de commis à la prestation des programmes et des services (CPPS) être modifié pour devenir agent/agente à la prestation des programmes et des services. La classification a été révisée par la même occasion, passant de CR-04 à PM-01.

Cette nouvelle classification force une rémunération rétroactive au 14 septembre 2006. La rétroactivité salariale, qui vise des centaines de membres de l’AFPC-SEIC, sera calculée en fonction du temps réel consacré à l’exécution des fonctions.

L’AFPC-SEIC est heureux que ses membres, qui sont en très grande majorité des femmes, soient enfin reconnus pour leur excellent travail. Le syndicat s’engage à travailler dur au cours des prochains mois pour que les membres visés par cette nouvelle obtiennent ce qui leur est dû.

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Victory at Service Canada: Retroactive salary increases for hundreds of members

Fri, 03/01/2019 - 15:01

After more than a decade of waiting, hundreds of PSAC-Canada Employment and Immigration Union (CEIU) members working at Employment and Social Development Canada / Service Canada have been given a new job description that truly reflects the work they have been doing for years. The new work description is retroactive to September 14, 2006 and will also mean retroactive pay for affected workers.

This victory, won on February 22, is the result of grievances filed in 2008 under Service Canada’s Service Management Structural Model initiative. In response to these grievances, Service Canada committed in March 2013 to revise the standard “generic work description” and submit it for classification review.

These members who work for the Integrity Services and Benefit Payment Services branches – Canada Pension Plan and Old Age Security have had their position title of Program and Service Delivery Clerk (PSDC) changed to Program and Service Delivery Officer. At the same time, their classification has been changed from CR-04 to PM-01.

This new classification will mean retro pay going as far back as September 14, 2006, for hundreds of PSAC-SEIC members. Actual retro pay will be calculated based on the amount of time spent performing duties.

PSAC-CEIU is pleased that affected members, the vast majority of whom are women, are finally being recognized for their excellent work. The union is committed to working hard over the next few months to ensure that these members receive what they are owed.

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Négociation avec l’ARC : La Commission des relations de travail nomme un médiateur

Thu, 02/28/2019 - 11:22

Le 27 février, la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral a nommé un médiateur fédéral qui facilitera les pourparlers entre le Syndicat des employé-e-s de l’Impôt de l’AFPC (AFPC-SEI) et l’Agence du revenu du Canada (ARC). La Commission a pris cette décision parce qu’en janvier dernier, après de longs et frustrants mois de négociations qui n’ont abouti à rien, l’AFPC-SEI a déclaré l’impasse.

L’équipe de négociation de l’AFPC- SEI communique présentement avec le médiateur afin de fixer les dates de la prochaine séance de négociation.

La Commission a également déclaré que la mise sur pied d’une commission de l’intérêt public se fera à une date ultérieure, et ce, afin de donner aux parties l’occasion de retourner à la table de négociation avec l’aide d’un médiateur.

Dès le début des négociations il y a huit mois, le syndicat a précisé clairement les principales priorités des membres en ce qui concerne la prochaine convention collective, à savoir :

  • des protections contre le recours excessif aux contrats, une augmentation du nombre de postes permanents et une meilleure sécurité d’emploi; 
  • des protections contre l’expansion du travail par poste et de nouveaux droits pour les travailleuses et travailleurs de soir; 
  • une meilleure conciliation travail-vie personnelle, grâce à de meilleurs congés; 
  • de meilleures conditions de travail pour le personnel des centres d’appels, y compris de meilleures protections et le droit de participer à l’établissement des horaires; 
  • les mêmes droits syndicaux au travail que ceux consentis à d’autres fonctionnaires fédéraux.
     
  • Des augmentations salariales tenant compte de l’inflation   

Malheureusement, pendant ces longs mois de pourparlers, l’ARC s’est montrée réticente à répondre de façon satisfaisante aux préoccupations susmentionnées. Elle a plutôt insisté pour obtenir des concessions.

Le syndicat fera le point dès qu’il y aura du nouveau. Entre-temps, n’hésitez pas à consulter les sites internet du SEI (ute-sei.org/fr) et de l’AFPC (syndicatafpc.ca) pour voir les propositions de l’AFPC-SEI, vous renseigner ou vous abonner afin de recevoir régulièrement des mises à jour. Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec la présidence de votre section locale du SEI.

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

CRA bargaining: Labour board appoints mediator

Thu, 02/28/2019 - 11:19

On February 27, the Federal Public Sector Labour Relations and Employment Board named a federal mediator to assist in talks between the PSAC-Union of Taxation Employees (PSAC-UTE) and the Canada Revenue Agency (CRA). The Board’s decision follows PSAC-UTE’s declaration of bargaining impasse in January, after many frustrating months of stalled negotiations.

The PSAC-UTE bargaining team is now in the process of reaching out to the mediator to set dates for the next bargaining session.

The Board also declared that the creation of a Public Interest Commision will be delayed in order to give the parties an opportunity to return to the bargaining table with the assistance of the mediator.

Since bargaining began eight months ago, the union has made it clear that key member priorities for the next contract are:

  • Protections against excessive term employment, along with more permanent jobs and income security. 
  • Protections against the expansion of shift work, as well as new rights for employees scheduled to work evenings. 
  • Increased work-life balance, with an emphasis on improved access to leave. 
  • Improved conditions for call centre workers, including scheduling rights and better protections. 
  • Union rights in the workplace, consistent with what other federal employers have agreed to.
     
  • Fair wage increases that minimally keep up with inflation.   

Unfortunately, over many months of talks, the CRA remained unwilling to meaningfully address the above concerns, and instead pushed for concessions.

Updates will be provided as things evolve. In the meantime, be sure to go to ute-sei.org and psacunion.ca to see what PSAC-UTE has proposed, for more information, and to subscribe to regular updates. Also, should you have any questions, please contact your UTE Local President.

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Phénix : L’AFPC serre la vis au gouvernement en fermant des immeubles

Wed, 02/27/2019 - 23:40

Ce matin, plus de 500 membres de l’AFPC ont bloqué l’entrée de deux importants immeubles fédéraux à Ottawa. Ils étaient rassemblés pour exprimer leur frustration croissante au sujet de Phénix et exiger du gouvernement Trudeau qu’il cesse de tergiverser.

« Nous avons averti le gouvernement qu’il n’a pas fini d’entendre parler de nous s’il ne se dépêche pas à payer nos membres correctement et à les dédommager pour les conséquences désastreuses du fiasco Phénix, affirme Chris Aylward, président de l’AFPC. C’est ce qui nous amène ici aujourd’hui. »

« Malgré le chaos qu’a semé Phénix dans leur vie, les fonctionnaires fédéraux ont continué à aller travailler tous les jours pour fournir des services essentiels à la population. Nos membres payent pour les erreurs du gouvernement depuis des années. Il est grand temps que le gouvernement commence à les rembourser. »

Le syndicat exige du gouvernement :

  • qu’il dédommage tous les fonctionnaires fédéraux pour le calvaire financier et émotionnel qu’ils ont enduré;
  • qu’il affecte suffisamment de personnel compétent pour :
    • aider nos membres du Centre de contact avec la clientèle et du Centre des services de paye de la fonction publique;
    • réduire le nombre de requêtes liées à Phénix en veillant à ce que les données RH soient saisies à temps;
    • éliminer l’arriéré dans le traitement des mouvements, y compris la mise en œuvre des conventions collectives et le versement de la paye avec effet rétroactif;
  • qu’il établisse un échéancier strict, assorti d’une obligation de rendre des comptes, pour stabiliser le système Phénix, éliminer l’arriéré et passer à un nouveau système de paye.

Les résultats accablants du récent Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux donnent tout leur poids à ces revendications.

« Non content de faire attendre les membres de l’AFPC qui sont toujours payés incorrectement, le gouvernement libéral retarde les progrès à la table de négociation, privant ainsi plus de 100 000 d’entre eux d’un contrat de travail équitable. Nous ne permettrons pas aux libéraux de continuer à tenir nos membres pour acquis. »

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Phoenix: PSAC escalates pressure on government with buildings shutdown

Wed, 02/27/2019 - 17:30

This morning, over 500 PSAC members rallied and blocked entry into two major federal government buildings in Ottawa as they expressed their mounting frustrations with Phoenix and urged the Trudeau government for more action.

“We have told this government that if they do not make more progress in paying our members correctly, and compensate them for the massive impacts of this disaster, that we would escalate our actions. That’s why we’re here today.” said PSAC President Chris Aylward.

“Federal Public Service workers have been showing up to work every day, delivering the services Canadians rely on, despite the mess Phoenix has created in their lives. Our members have been paying for the government’s mistakes for years. It’s time for the government to start paying them back.”

The union is calling on the government to remedy the situation by:

  • Paying damages to all public service workers for the great financial and emotional hardship they have endured
  • Providing the additional staffing and training needed to:
    • assist members at the Client Contact Centre and the Public Service Pay Centre;
    • reduce Phoenix cases by ensuring HR data is entered on time;
    • eliminate the backlog of Phoenix cases, including implementing collective agreements and delivering retroactive pay
  • Delivering a clear and accountable timeline to stabilize Phoenix, eliminate the backlog, and transition to a new pay system

Damning figures from the recent Public Service Employee Survey provided overwhelming support for the union’s demands.

“To add insult to injury, while our members continue to wait to be paid correct, this government has also delayed delivering a fair deal for over 100,000 PSAC members at the bargaining table. We won’t allow this government to keep taking our members for granted.”

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Le Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux est clair : il faut dédommager nos membres touchés par Phénix

Mon, 02/25/2019 - 23:31

Il y a trois ans, le cauchemar Phénix commençait. Aujourd’hui, le Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux de 2018 confirme l’impact dévastateur du système de paye sur des centaines de milliers de fonctionnaires et l’ampleur des problèmes non réglés.

Selon le Sondage, auquel ont répondu plus de 160 000 employés, il est évident que le gouvernement du Canada doit dédommager les membres de son personnel pour les difficultés financières causées par Phénix.

Faits saillants :

  • 68 % (110 000) ont eu des problèmes de paye; 18 000 ont répondu « dans une très grande mesure »
  • 65 % (70 500) des fonctionnaires ont déclaré que leurs problèmes de paye ne sont toujours pas réglés
  • 79 % des fonctionnaires ont subi du stress à cause de Phénix. Environ 29 000 d’entre eux ont coché la case « dans une très grande mesure ».
  • 22 % (35 500) fonctionnaires ont décidé de ne pas chercher ou accepter un autre poste (p. ex. : mutation, promotion, détachement, affectation, intérim) parce qu’ils redoutaient les problèmes de paye que cela pourrait occasionner
  • 44 % (50 000) ont déclaré que leur ministère ou organisme ne leur a pas donné le soutien nécessaire pour régler leurs problèmes de paye
  • 63 % (68 624) des fonctionnaires sont insatisfait du soutien offert par le Centre des services de paye
  • Des dizaines de milliers de fonctionnaires ont plusieurs problèmes de paye à la fois
*Les pourcentages sont basés sur le nombre de personnes ayant répondu à chaque question.

 « Le sondage met en évidence deux choses, a déclaré le président de l’AFPC, Chris Aylward. D’abord, le gouvernement doit intensifier ses efforts pour réduire les nouveaux cas liés à Phénix et pour éliminer l’énorme arriéré. Ensuite, et c’est tout aussi important, le gouvernement doit dédommager nos membres pour les conséquences des ratés de Phénix sur leur santé physique et mentale et sur leurs finances. »

« Depuis trois ans, les fonctionnaires fédéraux payent pour les erreurs du gouvernement. C’est le temps que le gouvernement leur redonne cet argent! »

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Damning Public Service Employee Survey supports call for Phoenix damages

Mon, 02/25/2019 - 23:08

Three years into the Phoenix pay system disaster, the recent Public Service Employee Survey confirms the massive impact it has had on hundreds of thousands of workers, and the large scale of problems that remain.

The latest statistics, confirmed by over 160,000 employees who completed the survey, make it clear that the Government of Canada owes its workers compensation for the many hardships they have endured and will continue to endure for years to come.

Key findings:

  • 68% (110,000) had their pay directly impacted – 18,000 to a “very large extent”
  • 65% (70,500) of workers say pay problems have not been resolved
  • 79% of respondents experienced stress because of Phoenix pay problems. Just over 29,000 people reported that they experienced a “very large extent” of stress as a result of Phoenix.
  • 22% (35,500) workers delay advancing their careers because of Phoenix (e.g., deployment, promotion, secondment, assignment, acting assignment) because they were concerned about the pay problems that might ensue if they did
  • 44% (50,000) said their departments did not help them enough to deal with Phoenix problems
  • 63% (68,624) of workers are still unhappy with the response from the pay centre
  • Tens of thousands of workers’ experience multiple pay problems
*percentages based on the number of respondents for each question

“These numbers make two things very clear,” said PSAC President Chris Aylward. “The government must increase its efforts to reduce the number of Phoenix cases created day-today, as well as to eliminate the massive backlog. But equally important, the government must also pay damages to our members for the financial, material and emotional impacts of this disaster.”

“Federal Public Service workers have been paying for the government’s mistakes for years, and it’s time for our government to start paying them back.”

Topics: Embedded Image:  Image Placement:  Top Right Half

Analyste en soutien technique

Mon, 02/25/2019 - 15:58
Competition Number:  3600-0010A-019 Branch/Section:  Human Resources &Organizational Development Employment type:  Indeterminate Classification:  Band 8 Salary:  69 964 $ à 78 746 $ plus 1 486,43 $ prime de bilinguisme Group:  Unifor 2025 Location:  Ottawa Headquarters Purpose of position: 

Sous la supervision générale du gestionnaire des opérations réseau de la TI/GI ainsi qu’à titre de membre de la section Technologie de l’information et Gestion de l’information, l’analyste en soutien technique fournit une assistance technique par téléphone, à distance ou sur place aux membres du personnel pour tout ce qui concerne le matériel informatique, les logiciels et les applications.

Qualifications: 

Ce poste est bilingue (anglais et français)

Éducation/Expérience :

  • Combinaison d’études et d’expérience dans le domaine de la technologie informatique. Au moins trois ans d’expérience en dépannage informatique dans un environnement où les ordinateurs (fixes et portatifs) sont installés en réseau. Expérience du réseau Microsoft y compris en ligne (nuage) est un atout.
  • L'accréditation Microsoft Certified Systems Administrator (MCSA) serait considérée comme un atout certain.
  • Un certificat A+ serait considéré comme un atout.
  • L’accréditation Microsoft Office Specialist (MOS) ou Microsoft Certified Application Specialist (MCAS) serait considérée comme un atout certain.
  • Une expérience des versions récentes de Microsoft Office 365, Microsoft Office 2016 et Microsoft Outlook 2016 est requise.

Connaissances :

  • Connaissance pratique des réseaux et du protocole TCP/IP, de l’impression en réseau, des configurations réseau des clients et de l’accès sécurisé.
  • Connaissance pratique du matériel informatique et des logiciels.

Capacités :

  • Capacité à comprendre les questions opérationnelles et à y répondre avec discernement et de manière stratégique en proposant des solutions novatrices.
  • Capacité à analyser et à évaluer diverses propositions liées à l’informatique et à formuler des recommandations à cet égard.
  • Capacité à communiquer efficacement à la fois par écrit et de vive voix en français et anglais.
  • Capacité à travailler de manière autonome et en équipe.
  • Capacité à composer avec des priorités contradictoires et à travailler de manière efficace sous pression.

Qualités personnelles :

  • Avoir une attitude positive et offrir un service de qualité aux utilisatrices et utilisateurs
  • Adhésion aux principes d’amélioration continue de la qualité et des processus.
  • Adhésion aux principes syndicaux et d’équité en matière d’emploi.
  • Posséder un excellent jugement, savoir résoudre des problèmes, savoir consulter et savoir convaincre

Note : Pour répondre aux besoins des bureaux régionaux partout au pays, la ou le titulaire peut être appelé à travailler en soirée.

Une description de travail détaillée peut être obtenue en visitant :http://syndicatafpc.ca/perspectives-de-carriere-lafpc   ou, sur le document ci joint.

 

Search area:  Employees of PSAC, Components, and PSAC Holdings Ltd Members giving PSAC membership number General public Closing Date:  Monday, March 11, 2019 - 3:30pm Attachments:  final_-_jd_bilingual_3600-0010_user_support_analyst_-for_posting-2019.pdf Apply for this job: 

Apply for this job

The PSAC is committed to employment equity and is actively seeking to ensure a representative workforce. We encourage applications from members of equity seeking groups.

Publication Date:  Monday, February 25, 2019 - 4:00pm

Carrières à l'AFPC

Sun, 02/24/2019 - 19:00

Processus de recrutement de l'AFPC

Un guide à l'intention des candidates et candidats qui explique le processus de recrutement à l'AFPC.

Comment postuler

Le personnel à l’interne est prié de soumettre sa demande via l’Intranet de l’AFPC.

Les membres de l’AFPC doivent fournir leur numéro de membre afin que leur demande soit considérée au niveau de compétition ouvert aux membres.

Membres de l'AFPC et les membres du public doivent cliquer sur le bouton « Postuler pour cet emploi » au bas de chaque avis d'emploi.

Publisher:  Publication Date:  Monday, February 25, 2019 - 2:00pm

Pages