PSAC National News

Subscribe to PSAC National News feed
Updated: 1 hour 32 min ago

Journée nationale des Autochtones : place à une autre histoire

Wed, 05/31/2017 - 11:18

« Lorsque l’école est sur la réserve, l’enfant vit avec ses parents, qui sont sauvages; il est entouré de sauvages. […] On a fortement insisté […] pour soustraire autant que possible les enfants sauvages à l’influence de leurs parents. »

Sir John A. Macdonald, premier ministre du Canada, 1883

Cet été, les Canadiennes et Canadiens d’un bout à l’autre du pays célébreront le 150e anniversaire de la confédération. Des activités et des festivités sont prévues dans chaque province et chaque territoire. Mais pour les Autochtones de l’Île de la Tortue, cet anniversaire revêt une tout autre signification.

En effet, pour la plupart des Autochtones, la fête du Canada évoque 150 années de colonialisme, de pensionnats et de traités bafoués, sans oublier la Loi sur les Indiens. Le 21 juin, dans le cadre de la Journée nationale des Autochtones, faisons place à une autre histoire.

L’AFPC a conclu un partenariat avec le Réseau de télévision des peuples autochtones (APTN) en vue de participer aux efforts de réconciliation. Nous sommes d’ailleurs l’un des grands commanditaires de la Journée nationale des Autochtones en direct, qui prévoit des activités dans huit villes : Halifax, Montréal, Ottawa, Toronto, Winnipeg, Yellowknife, Edmonton et Vancouver. Ces activités mettront en vedette des grands noms de la télévision et de la musique autochtone, y compris des récipiendaires de prix Juno et des étoiles montantes. Vous y verrez des artistes de tous genres, de différentes régions et communautés représentant les Premières Nations, les Inuits et les Métis.

Soif de justice

Dans le cadre de notre partenariat, APTN diffusera une vidéo de 30 secondes sur notre campagne Soif de justice. Cette vidéo, qui sera vue par des centaines de milliers de personnes, montrera la triste réalité des Premières Nations privées d’eau potable. Chaque jour, plus de 120 communautés autochtones doivent faire bouillir leur eau.

Cent cinquante ans, c’est long pour obtenir justice. Nous avons tous notre part à faire pour corriger les erreurs du passé.

Voici ce qu’a dit le président de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, Murray Sinclair, au moment de la publication du rapport :

« Ce n’est pas au gouvernement que s’adresse notre rapport final. On sait que le gouvernement est lent à réagir. Notre rapport s’adresse plutôt à l’ensemble de la société. C’est à la société de s’avancer et de prendre les mesures qui s’imposent. »

Nous encourageons tous les membres de l’AFPC à participer aux différentes activités de la Journée nationale des Autochtones et à se renseigner sur l’histoire de nos peuples autochtones.

Topics: Publisher: 

National Aboriginal Day: Setting the stage for a different narrative

Wed, 05/31/2017 - 10:46

“When the school is on the reserve the child lives with its parents, who are savages; he is surrounded by savages. […] Indian children should be withdrawn as much as possible from the parental influence.”

Canada’s first prime minister Sir John A. Macdonald, in 1883

 

This summer, Canadians across the country will celebrate the 150th anniversary of Confederation. Publicly funded festivities will be held in every province and territory. Indigenous People of Turtle Island, however, will have quite a different perspective of this anniversary.

For most Indigenous People, Canada Day serves as a reminder of 150 years of colonialism, Indian Residential Schools, treaties not honoured, and the Indian Act. On June 21, National Aboriginal Day, let’s set the stage for a different narrative.

As a step in the continuing effort towards reconciliation, PSAC has partnered with the Aboriginal Peoples Television Network (APTN). We have signed on as a major sponsor of National Aboriginal Day Live, where events are planned for eight cities: Halifax, Montréal, Ottawa, Toronto, Winnipeg, Yellowknife, Edmonton and Vancouver. These events will feature some of the biggest names in Indigenous music and television, including JUNO Award winners and on-the-rise artists. Talent from all genres, regions and nations, will be showcased, ensuring the recognition and inclusion of all First Nations, Inuit and Métis peoples.

Thirsty for Justice

As part of our partnership agreement, APTN will be airing a 30-second version of our Thirsty for Justice campaign video that will be seen by hundreds of thousands of Canadians. This video highlights the appalling issue of unsafe drinking water in First Nations communities.  At any given time, there are more than 120 First Nation communities living under boil water advisories.

 

One hundred and fifty years is a long time to wait for justice. Each of us has a role to play in correcting the wrongs of the past.

Chief Commissioner of the Truth and Reconciliation Commission Murray Sinclair had this to say when their final report was issued:

"We did not deliver the final report to government. We recognized that government was going to be slow to respond […] but we're not writing it for them, we are writing it for the rest of society, it’s up to society to step up and take the actions that are needed."

We encourage all PSAC members to attend events marking National Aboriginal Day and to learn more about Indigenous history.

Topics: Publisher: 

L’AFPC demande au ministre des Finances d’abandonner le C-27

Tue, 05/30/2017 - 23:40

Dans un mémoire soumis au ministre des Finances Bill Morneau, l’AFPC dénonce le projet de loi qui met en péril la sécurité financière des retraités canadiens.

« Le C-27 permet aux employeurs de remplacer des régimes de retraite à prestations déterminées, qui offrent un revenu de retraite stable et prévisible, par des régimes à prestations cibles beaucoup moins stables », a déclaré Robyn Benson, présidente nationale. Elle a ajouté que « le gouvernement devrait tout faire pour assurer la sécurité financière des retraités canadiens et non la mettre en péril ».

Le C-27 comporte des risques bien réels pour les employés et les retraités

Si le projet de loi est adopté :

  • De bons régimes de retraite seraient remplacés par des régimes de retraite à prestations instables.
  • Il permettrait aux employeurs de réduire le montant des prestations, même de façon rétroactive.
  • Le fardeau du risque passerait en partie ou en totalité de l’employeur aux employés et aux retraités.
  • Le nouveau régime serait complexe et dispendieux.
Il existe de meilleures solutions aux problèmes entourant les régimes de retraite

L’AFPC a montré au ministre diverses façons de réformer la Loi sur les normes de prestation de pension.

La Loi pourrait être modifiée pour :

  • Tenir compte des régimes de retraite conjoints à prestations déterminées, un modèle qui a fait ses preuves au Canada et qui contribuerait à la survie de régimes de retraite de plus petites tailles.
  • Prévoir la mise en place d’une assurance qui protègera la sécurité des pensions en cas de faillite d’un régime, au lieu d’imposer les exigences trop onéreuses de solvabilité des régimes de retraite.
Le projet de loi C-27 touche les membres de l’AFPC  

Plus de 10 500 membres pourraient être touchés de façon immédiate par le projet de loi C-27. Ces membres travaillent pour : Postes Canada, Purolator, NAV CANADA, des administrations portuaires et aéroportuaires, des employeurs des Premières Nations, des services de soutien des bases militaires, la Banque du Canada, la Dominion Diamond Corporation et d’autres employeurs du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest.

Topics:  Attachments:  psac_submission_to_finance_minister_morneau_on_bill_c-27_fr.pdf

PSAC tells Finance Minister to drop Bill C-27

Tue, 05/30/2017 - 23:37

In a submission to Finance Minister Bill Morneau, PSAC has laid out its objections to a bill that threatens the retirement security of Canadians.

“Bill C-27 essentially gives employers the opportunity to replace defined benefit pension plans, which provide secure and predictable retirement income, with less secure target benefit pension plans,” said PSAC National President Robyn Benson. “The government should be working to expand retirement security for Canadians, not threaten it.”

Bill C-27 presents real risks to employees and pensioners

If the bill becomes law, it will

  • Allow good pension plans to be converted to plans that provide unreliable benefits
  • Allow employers to reduce pension benefits, even retroactively
  • Shift most if not all the financial risk to employees and pensioners
  • Be complex and expensive to administer
There are better ways address problems with pension plans

PSAC pointed out to the Finance Minister several ways to reform the current Pension Benefits Standards Act.

The Act could be changed to:

  • Allow for jointly sponsored defined benefit pension plans. These are the most successful form of pension plan in Canada and would help smaller pension plans survive.
  • Set up a public pension insurance arrangement that would protect benefit security in those plans that do fail, instead of burdening the system with unnecessarily expensive funding requirements.
PSAC members affected by Bill C-27

Over 10,500 PSAC members could be affected immediately by the bill. They include members at Canada Post and Purolator, NAV CANADA, airport and port authorities, employees of First Nations, support services on military bases, the Bank of Canada, the Dominion Diamond Corporation, and various bargaining units in the Yukon and Northwest Territories.

Topics:  Attachments:  psac_submission_to_finance_minister_morneau_on_bill_c-27_eng.pdf

Pages